Logo Portail de la recherche sur la francophonie canadienne
Bienvenue sur le Portail de la recherche sur
la francophonie canadienne!

Francophonie

Cette portion du site regroupe des informations variées issues potentiellement de tous les domaines de recherche sur la francophonie canadienne, à l’exception de la santé. Les informations en recherche portant sur la santé se retrouvent dans l’onglet “santé” de ce site.


La recherche sur la francophonie canadienne en situation minoritaire

La recherche portant sur la francophonie canadienne en situation minoritaire suscite l’intérêt d’un grand nombre de professeurs, de chercheurs, d’étudiants, de centres de recherche et d’instituts d’étude partout à travers le Canada. Le dynamisme de ce champs de recherche contribue activement à la vitalité même des communautés francophones puisque celles-ci :

– sont de plus en plus maîtresses de leur système d’enseignement;
– bénéficient des données et des analyses de la recherche;
– travaillent à accroître l’offre des services gouvernementaux, des services de santé et des services sociaux en français;
– renforcent la présence et l’offre globale d’institutions culturelles, sociales et économiques.

Par ailleurs, les réalités, les enjeux et les défis des communautés francophones constituent des sujets de recherche partagés par un grand nombre de domaines d’étude tels que : la linguistique, la géographie, la sociologie, les sciences politiques, l’histoire, la littérature, l’éducation, la santé, l’économie, la justice et une foule d’autres disciplines connexes. Ces domaines de la recherche ouvrent le plus souvent sur des approches inter et multidisciplinaire, constituant ainsi des traditions de recherche exemplaires à plusieurs égards.

Cette façon de voir et de faire la recherche implique la participation et la concertation d’intervenants de divers milieux (universitaire, politique, communautaire, clinique, économique, etc.), et ce, à diverses étapes de la recherche – de l’élaboration des questions de recherche à l’interprétation des résultats. Ce travail collaboratif favorise le partage d’objectifs communs, une démocratisation du processus de recherche, un transfert des connaissances et une application des résultats dans la pratique.