Logo Portail de la recherche sur la francophonie canadienne
Bienvenue sur le Portail de la recherche sur
la francophonie canadienne!

Colloque du RRF | 1-3 juin 2018, Regina / Programme

Retour vers la page d’accueil du colloque

Programme du colloque 2018

 

 

Télécharger le programme.

Vendredi 1er juin 2018

 

15 h 00 – Arrivée des participants et inscription au colloque

17 h 00 – Ouverture officielle du colloque

17 h 30 – Souper

19 h 00 – Présentation des objets de mémoire des années 1968

  • Les conférenciers présenteront des artefacts (affiches politiques ou artistiques, poèmes, chansons, extraits de discours ou de films, pétitions) qui illustrent l’ambiance des années 1968 chez les Chicanos, les Acadiens, les Louisianais, les Premières nations, les Québécois, etc.

 

Samedi 2 juin 2018

 

8 h 30 – REGARDS CROISÉS SUR LES ANNÉES 1968 DES MINORITAIRES NORD-AMÉRICAINS

  • La ré-émergence politique autochtone des décennies 1960 et 1970 au Canada, ou le pari d’un recadrage conceptuel – Jean-Olivier Roy, chercheur postdoctoral, École des affaires publiques et communautaires, Université Concordia
  • Les militantes de Québécoises deboutte! au cours des années 1968Daniel Poitras, chercheur postdoctoral, Université de Toronto
  • Octavio Romano’s Scathing of America: Creating a Nationalist Foundation Against Internal Colonialism – Ignacio Garcia, Brigham Young University (Conférence en Anglais)

 

10 h 00 – Pause 

 

10 h 30 – REGARDS CROISÉS SUR LES ANNÉES 1968 DES MINORITAIRES NORD-AMÉRICAINS – TABLE RONDE #1

  • Participants :
    • Joel Belliveau, professeur agrégé d’histoire, Université Laurentienne
    • Jean-Olivier Roy, chercheur postdoctoral, École des affaires publiques et communautaires, Université Concordia
    • Daniel Poitras, chercheur postdoctoral, Université de Toronto
    • Ignacio Garcia, Brigham Young University
  • Animateurs :
    • Stéphanie St-Pierre, chercheure associée à la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et francophones, Université Sainte-Anne
    • Clint Bruce, Professeur adjoint, Titulaire de la Chaire de recherche en études acadiennes et transnationales, Université Sainte-Anne

12 h 00 – Dîner

    • La recherche sur les francophonies d’Amériques : présentation des capsules vidéos

13 h 30 – LES MINORITÉS NATIONALES ET LA GOUVERNANCE DURANT LES ANNÉES 1968

    • Au carrefour des nations : la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme, de passage à Fort Chimo (Kuujjuaq) – Lucie Terreaux, chercheure postdoctorale, Université de Nantes
    • Gouvernement local ou non : un legs des réformes des années 1960 au Nouveau-BrunswickMichelle Landry, professeure de sociologie, Université de Moncton et Julie Guillemot, Professeure en gestion de l’environnement, Université de Moncton
    • Leonard Jones, Acadien honoraire ? Répercussions politiques d’un projet de jumelage municipalClint Bruce, Professeur adjoint, Titulaire de la Chaire de recherche en études acadiennes et transnationales, Université Sainte-Anne

15 h 00 – Pause

15 h 30 – LA JEUNESSE DE 2018 FACE AUX ANNÉES 1968 : QUEL SENS DONNER À LA « REVENDICATION »? – TABLE RONDE #2

  • Participants :
    • Rym Ben Berrah, représentante de l’Ontario au Centre de la francophonie des Amériques
    • Céleste Godin, artiste et écrivaine acadienne
    • Christine Letendre, citoyenne engagée et ancienne militante de Québec solidaire
    • Maggie Perkins, doctorante, Université de Louisiane (LSU) et professeure à l’école d’immersion d’été, Université Sainte-Anne
    • Gillian Theoret, Association jeunesse fransaskoise
  • Animateur :
    • Clint Bruce, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et transnationales, Université Sainte-Anne

 

18 h 00 – BAC BASH – FÊTE POUR MARQUER LE 35E ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION DU BACCALAURÉAT EN ÉDUCATION FRANÇAISE À L’UNIVERSITÉ DE REGINA

  • En présence des diplômés et des professeurs (anciens et actuels).
    Présentation du livre Contre toute attente: histoire de la présence francophone à l’Université de Regina, de Michael Poplyansky et Abdoulaye Yoh, publié aux Éditions de la Francophonie.
    Cette activité sera suivie d’un cocktail dînatoire et d’une soirée dansante

 

Dimanche 3 juin 2018

 

8 h 30 – EXPRESSIONS CULTURELLES MINORITAIRES DES ANNÉES 1968

  • L’éloignement et le rapprochement des Canadiens français : Gabrielle Roy et les dynamiques du nationalisme dans les années soixante – Jérôme Mélançon, Professeur adjoint, La Cité universitaire francophone, Université de Regina.
  • La longue décennie 1970 et l’affirmation de soi au Canada francophone : un regard à travers la poésieÉmir Delic, professeur, Université Sainte-Anne, et Jimmy Thibeault, professeur, Université Sainte-Anne.
  • La parole historienne en milieu minoritaire et la redéfinition d’un territoire francophone post années 1968Stéphanie St-Pierre, chercheure associée à la Chaire de recherche du Canada en études acadiennes et francophones, Université Sainte-Anne.

10 h 00 – Pause

10 h 30 – UN RETOUR SUR LES ANNÉES 1968 AVEC LES ACTEURS DE L’ÉPOQUE – TABLE RONDE #3

  • Participants :
    • Greg Chabot, écrivain dramaturge franco-américain
    • Laurier Gareau, historien, Saskatchewan
    • Jean-Marie Nadeau, ancien président de la Société Nationale de l’Acadie
  • Animatrice :
    • Anne-Andrée Denault, professeure de sociologie et chercheure associée à la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publique, Université d’Ottawa

 

12 h 30 – Dîner

 

13 h 30 – MOUVEMENTS D’AFFIRMATION IDENTITAIRE FRANCOPHONE DES ANNÉES 1968

  • La jeunesse fransaskoise dans les années 68: un portrait exploratoireMichael Poplyansky, professeur, Cité universitaire francophone, Université de Regina
  • Une langue qui n’a aucune reconnaissance officielle » : La mobilisation pour les écoles fransaskoises avant et après la Charte, 1968 à 1990Dustin McNichol, historien et chercheur indépendant, Saskatoon
  • Le grand chamboulement des francophones nord-américains – une dimension oubliée dans la narration des années soixante-huit ? Un point de vue allemandIngo Kolboom, professeur émérite, Université de Dresde.
  • Quelle fête pour l’Acadie réinventée ?Joel Belliveau, professeur agrégé d’histoire, Université Laurentienne, et Michael Poplyansky, professeur, La Cité universitaire francophone, Université de Regina.

16 h 00 – Mot de clôture

 

Télécharger le programme.